Les TCC : définition

En thérapie cognitive et comportementale (TCC), on essaye toujours de comprendre ses problèmes selon 3 dimensions : ses pensées, ses comportements et ses émotions. C’est pourquoi on emploie parfois l’expression de thérapies émotionnelles cognitives et comportementales (TECC). Le terme « cognitif » se réfère donc aux pensées.

Il est utile de conceptualiser ses problèmes psychologiques selon ces 3 aspects (pensées, émotions, comportements). Cela permet de bien définir ses problèmes et il est déjà soulageant de prendre ce recul. Cela permet ensuite de définir des objectifs de changements concrets par rapport à ses problèmes. Enfin, une fois ces objectifs définis concrètement, il est facile d’évaluer les résultats de la thérapie.

Concrètement la thérapie est pragmatique et collaborative. En amont de la thérapie elle-même, les premières séances consistent pour le patient et son thérapeute à identifier ensemble les mécanismes qui maintiennent les problèmes du patient. Ensuite, le patient et son thérapeute ont chacun un travail à faire pour agir ensemble sur ces mécanismes. Entre chaque séance le patient aura défini des tâches à effectuer afin d’avancer vers la résolution du problème. Le thérapeute sera là pour guider le patient, le faire réfléchir, le motiver, l’aider à définir les prochains exercices, l’aider à comprendre pourquoi il n’a pas réussi certains exercices, comment progresser, l’encourager, etc. jusqu’à ce que les objectifs soient atteints. Une fois les objectifs atteints, on réfléchit collaborativement à la manière de maintenir les changements positifs sur le long terme et sans avoir besoin du psychothérapeute, et enfin on planifie l’arrêt du suivi.